Entretenir sa confiance en soi avec le codéveloppement

 In Camminus


Vous connaissez « l’effet de surconfiance » ? Quand les moins qualifié·e·s ont tendance à surestimer leurs compétences et les plus qualifié·e·s à les sous-estimer. En d’autres termes : moins vous êtes calée sur un sujet, moins vous savez que vous ne savez pas, tandis que quand vous apprenez à maîtriser un sujet, vous en cernez davantage les contours …et donc l’étendue de votre ignorance ! CQFD. Ou devrais-je dire… patatras !
Savoir qu’on ne sait pas tout, fait des ravages chez certaines d’entre nous, sur la légitimité à intervenir sur tel ou tel sujet.

A partir de quand peut on se dire experte ?

Ce sujet est récurrent dans les groupes d’entrepreneures que j’anime. Où situer son niveau d’expertise ? A partir de quand peut on se dire experte d’un sujet ? Tout l’enjeu réside dans l’identification de ces indicateurs. Des indicateurs qui pourront être caractérisés grâce à l’effet miroir du groupe de codéveloppement. Ainsi, le questionnement des consultantes permettra de réaliser ses accomplissements, le niveau de sa formation, l’accumulation d’expériences vis-à-vis d’un sujet. Le partage d’expérience lié au processus codev’, permettra de valider des intuitions, s’inspirer et sortir de la séance rassérénée.

Contactez-moi

Je ne suis pas là pour le moment. Probablement en pleine interview. Envoyez-moi un mail et je tacherais d'y répondre dès que je poserai mon micro.

Not readable? Change text.